Comment pallier le problème des tâches saisonnières en entreprise ?

Les entreprises ont souvent du mal à gérer l’afflux soudain de travail généré par les activités saisonnières. Pourtant, il est possible de transformer ces pics d’activité en atout pour peu que l’on adopte les bons réflexes. Anticipation des besoins, flexibilité interne, externalisation ciblée, fidélisation des saisonniers ou encore formation des managers : tour d’horizon sur 5 bonnes pratiques pour amortir au mieux le choc des tâches saisonnières.

Externaliser certaines tâches


Plutôt que de recruter et former des saisonniers sur des expertises hyperspécialisées, il peut être stratégique de confier ces tâches à des prestataires externes, à l’image d’une agence de recrutement en hôtellerie. On évitera ainsi d’immobiliser en interne des ressources pour des besoins ultra-ponctuels.

Veillez cependant à bien sélectionner les partenaires, à travers un cahier des charges précis pour garantir la qualité d’exécution. Et une fois les prestataires retenus, il est essentiel d’assurer un suivi et une coordination rigoureux des tâches externalisées. Des points d’étapes réguliers et une communication fluide permettront d’intégrer parfaitement ces missions externes au sein des opérations saisonnières globales.

Planifier les besoins en main-d’œuvre

Anticiper précisément les volumes horaires nécessaires pour chaque tâche saisonnière en vue de bénéficier éventuellement des avantages de recruter par une agence d’intérim est un prérequis. Cela passe par une analyse historique des données d’activité sur plusieurs années pour définir des projections réalistes.

Estimez également avec finesse les profils de postes et compétences associées aux futures campagnes. Disposer de ces éléments bien en amont, dès le T4 pour la saison suivante, permettra d’établir une planification “glissante” des ressources humaines. Celle-ci intégrera les recrutements ciblés de CDD, la formation de saisonniers, la définition de fiches de poste ou encore l’organisation d’entretiens de cadrage en temps utile.

Optimiser les plannings

Plusieurs leviers d’optimisation des plannings existent pour mieux absorber les charges saisonnières. Par exemple, les horaires flexibles permettent aux équipes permanentes d’avancer ou de reculer leurs journées selon les besoins.

Une autre option consiste en la semaine compressée, concentrant les heures de travail sur 4 jours au lieu de 5. Ce type d’organisation temporaire libère ainsi une journée propre à absorber le surplus d’heures généré par les opérations saisonnières. Aussi, la polyvalence cross-fonctionnelle par le biais de formations internes offre davantage de souplesse pour prêter main-forte aux équipes sollicitées en renfort saisonnier.

Fidéliser les saisonniers


Pour construire un vivier solide de saisonniers, fidéliser les meilleurs profils d’une saison à l’autre est primordial. Pour cela, il est conseillé de créer un programme de fidélité des saisonniers qui pourrait comprendre :

  • un accompagnement personnalisé du saisonnier par le manager ;
  • des enquêtes de satisfaction ;
  • une prime de fidélité ;
  • l’accès à une plateforme d’e-learning en intersaison ;
  • ou encore des opérations team building exclusives.

Ce type de dispositif requiert certes des moyens, en RH notamment, mais garantit de bâtir sur le long terme un réservoir qualitatif de compétences flexibles, déjà habituées à l’entreprise.

Former les managers

L’encadrement des saisonniers répond à des problématiques spécifiques qui nécessitent une préparation adéquate des managers. Ces derniers doivent pouvoir s’adapter aux contraintes de ces populations transitoires comme l’intégration et la montée en compétences accélérées, l’extrapolation des besoins matériels et de formation complémentaire ou encore le suivi individualisé du saisonnier.

Ce sont autant de situations particulières pouvant déstabiliser un encadrant non aguerri. D’où l’intérêt de leur proposer un module de formation dédié pour manager au mieux cette ressource flexible.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *