Le tri sélectif en entreprise, comment ça marche ? 

En plus de respecter le décret du 10 mars 2016 qui oblige les détenteurs et producteurs de déchets comme les entreprises à trier à la source cinq flux de déchets, le tri sélectif en entreprise permet de participer de manière active et concrète à la protection de l’environnement. Mais le fait d’adopter une attitude écolo sur son lieu de travail permet aussi de mobiliser l’ensemble des salariés autour d’un objectif commun. En instaurant le tri sélectif, l’entreprise peut aussi réaliser des économies, et participer à la création d’emploi. Les avantages sont nombreux, mais comment instaurer le tri sélectif dans son entreprise ? 

Pourquoi faire le tri sélectif dans votre entreprise ? 

Instaurer le tri sélectif en entreprise peut se faire en suivant cinq étapes assez simples. Pour vous accompagner dans votre démarche, vous pouvez aussi faire appel à une société comme Urbyn, spécialisée dans la collecte et le recyclage des déchets d’entreprise. 

Vous avez décidé de prendre de bonnes habitudes au sein de votre société ? Voici comment y parvenir. 

Sensibiliser les collaborateurs  

En entreprise, le tri sélectif est primordial pour la gestion environnementale des déchets. Les salariés sont les acteurs clés de cette démarche, car leur implication est cruciale pour garantir le succès du tri sélectif. 

Sensibiliser les collaborateurs de l’entreprise à l’importance de cette pratique est ainsi essentiel pour favoriser le recyclage et la valorisation des matériaux. Cette initiative a un impact significatif, car elle contribue à réduire les millions de litres de déchets produits chaque année en France.  

De plus, le tri sélectif en entreprise répond à une obligation légale et s’inscrit dans une démarche responsable en faveur de l’environnement. Ainsi, les employés doivent être encouragés à adopter de bonnes pratiques de tri. En effet, chaque geste compte pour minimiser l’effet néfaste des déchets non recyclables. Il est donc important de conscientiser les salariés aux différents types de déchets et à l’importance de les trier correctement, afin de maximiser les efforts de recyclage et de réduction des déchets à la source. 

Ainsi, en sensibilisant l’ensemble des collaborateurs, les entreprises peuvent jouer un rôle essentiel dans la réduction de leur empreinte écologique tout en favorisant le flux des matières recyclables. 

Choisir les bons contenants de tri sélectif 

En entreprise, le tri sélectif est également une démarche clé pour la gestion des déchets. Que ce soit dans les bureaux ou les espaces de travail, choisir les bons contenants de tri sélectif est crucial pour assurer une collecte efficace des matériaux recyclables.  

En effet, chaque entreprise doit mettre en place des poubelles spécifiques, telles que des bacs en acier pour les produits en plastique, des conteneurs pour les biodéchets, des poubelles dédiées au papier et au carton ainsi que des bornes pour le verre.  

Ces différents types de contenants permettent de trier les déchets facilitant ainsi la collecte et la valorisation des matériaux recyclables.  

Grâce à cette pratique, des millions de litres de déchets sont détournés de la production de déchets classiques conformément à l’obligation légale en France.  

En choisissant les bons contenants de tri sélectif, les entreprises peuvent réduire leur impact environnemental et contribuer activement à la préservation de l’environnement. 

Choisir le bon endroit pour placer les contenants  

Certes, pur assurer une gestion efficace de l’environnement de votre entreprise, le tri sélectif des déchets est à prendre en compte. Mais quel endroit choisir pour placer ses contenants ?  

En effet, il faut mettre en place une poubelle dédiée à chaque type de déchet. Il faut séparer les produits en plastique, en papier, en verre ainsi que les produits en acier. Chaque poubelle doit être disposée stratégiquement dans les bureaux, les salles de travail et les espaces communs.  

En mobilisant des conteneurs de tri sélectif clairement identifiés et accessibles, les entreprises facilitent la participation à cette démarche écoresponsable. Ainsi, le positionnement adéquat des bacs de collecte joue un rôle crucial dans la réussite de cette initiative. 

  • Étape n° 1 : Identifier les déchets produits par l’entreprise 

Avant de parler de tri sélectif en entreprise, il paraît normal de commencer par en savoir plus sur les déchets qui sont effectivement produits par votre société. On peut voir cette étape comme une sorte de cartographie ou d’inventaire. 

On commence d’abord par identifier les différentes sources des déchets. Il peut s’agir des bureaux, ou encore d’un atelier. Ensuite, pour réussir le tri sélectif en entreprise, il est important d’identifier les déchets auxquels vous avez affaire. Il peut s’agir de papier et de carton, mais aussi de plastique, par exemple. 

Pour compléter le tri sélectif en entreprise, il est aussi important de procéder à une évaluation du volume des déchets produits, de leur niveau de dangerosité, mais aussi du degré de possibilité de recyclage. Une fois que toutes ces informations sont réunies, les autres étapes se réalisent très facilement. 

D’autres petites astuces sont disponibles sur mr-entreprise.fr. 

  • Étape n°2 : S’informer sur la gestion des déchets 

Avant de se lancer, votre entreprise doit en apprendre plus sur les différentes règles en vigueur (comme le “décret 5 flux”, par exemple), les techniques d’élimination qui existent mais aussi la valorisation qui est possible en fonction du type de déchet. 

L’instauration du tri sélectif en entreprise est aussi l’occasion de prendre connaissance des différents acteurs du secteur, et de déterminer vers quel interlocuteur vous allez vous tourner. Certains services sont mis en place par les collectivités publiques, mais il est aussi possible de se tourner vers une entreprise privée. 

  • Étape n°3 : Réduire la production des déchets 

Avant de parler de tri sélectif en entreprise, qui est un processus qui demeure coûteux, pourquoi ne pas commencer par tenter de réduire la production de déchets de l’entreprise ? Pour cela, de petites habitudes assez simples peuvent être prises. Vous pouvez, par exemple, commencer par bannir les gobelets en carton, ou faire installer une borne à compost. 

  • Étape n°4 : Installer les poubelles de tri 

Que serait le tri sélectif sans poubelle de tri ? Une fois que vous avez toutes les cartes en mains, installez des poubelles à des endroits stratégiques de l’entreprise. Leur utilisation doit être simple et connue de tous vos salariés : n’hésitez donc pas à communiquer un maximum sur le sujet. 

On peut trouver des informations complémentaires à ce sujet par ici. 

  • Étapen°5 : Sensibiliser les salariés 

Le tri sélectif ne peut pas être réussi si vos salariés n’y sont pas sensibilisés. N’hésitez pas à les informer de toutes les étapes du recyclage, mais aussi sur l’avenir concret des déchets qui sont triés. Vous pouvez, par exemple, réaliser une campagne d’affichage pour sensibiliser vos salariés. 

En bref, en mobilisant l’ensemble des collaborateurs en entreprise, en choisissant les bons contenants des déchets produits (bacs de collecte, poubelles spécifiques) vous contribuez activement à la réduction des déchets et à la préservation des ressources naturelles.  

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *