Bourse

Les ETF : fonctionnement, avantages et risques

ETF
Avatar
Rédigé par La rédaction

Les ETF se sont imposés sur le marché de la Bourse entre les années 1980 et 1990. Bien que leur origine soit américaine, c’est au Canada que le premier ETF a vu le jour sous le nom de Toronto 35. Depuis, il existe plusieurs ETF ou trackers dans le monde qui sont de véritables alliés pour ceux qui investissent en bourse. Qu’est-ce qu’un ETF ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages et ses risques ?

Qu’est-ce qu’un ETF et comment ça fonctionne ?

 

ETF ou encore Exchange Traded Fund en anglais ou encore appelé tracker sur le marché est un fond dont l’objectif est de faire la réplique de l’évolution d’un indice boursier que ce soit à la hausse ou à la baisse. Un ETF peut être un indice, une matière première ou encore une obligation alors, pour en savoir plus sur l’ETF voir ici. Bien que bon nombre de personnes considèrent les ETF comme des fonds passifs, ils ne le sont pas vraiment.

 

En réalité, un gérant doit s’assurer en temps réel de faire la réplique et l’optimisation de l’actif sous-jacent. Pour ce faire, de nombreux paramètres sont pris en compte comme la réputation de l’émetteur, l’analyse de la disponibilité du tracker, etc. Pour investir, le processus est très simple. Il vous suffit de contacter votre banquier ou un courtier puis passer un ordre d’achat. Il est conseillé au moment de l’investissement, d’opter pour un ordre d’achat limité, ce qui permet de définir le plafond

 

Les avantages d’un ETF

 

L’un des avantages des ETF est qu’ils sont disponibles tout le long de la journée entre 9h et 17h30 à la bourse de Paris et peuvent être achetés ou vendus pendant cette période. Ils sont préférables aux OPCVM dont les transactions ne peuvent se faire qu’une ou deux fois dans la journée. Parce qu’ils sont passifs, leurs frais de gestion ne coûtent pratiquement rien. Leurs coûts sont en dessous de 1% en comparaison au coût des OPCVM qui peut atteindre les 2% au cours de l’année.

 

En plus, un ETF est simple à utiliser et présente de nombreuses options. Il peut être compris par tout le monde aisément. En outre, un tracker peut se loger sur une assurance vie, sur un compte titres et même sur un PEA. Un autre avantage est qu’une personne a la possibilité d’épargner facilement grâce à un ETF. Par ailleurs, vous n’avez pas vraiment besoin de trop de connaissances avant de vous lancer dans l’investissement d’un ETF. Il vous suffit de lire un peu de documentation et de suivre les conseils de votre courtier et le tour est joué. Vous pouvez facilement vous faire de l’argent grâce aux ETF.

 

Les risques liés à l’utilisation d’un ETF

 

Les ETF sont des fonds très liquides et donc les transactions peuvent se faire rapidement. Tout de même, il existe certains ETF qui sont dotés d’un indice de référence avec peu d’informations. Ils sont souvent positionnés sur un marché confidentiel, ce qui limite les ventes et les achats.

 

Le plus grand risque avec l’utilisation d’un ETF est l’évolution proportionnelle du capital investi avec l’indice de référence. Ainsi lorsqu’il y a une évolution à la hausse ou à la baisse, cela implique qu’il est possible de perdre tout ou une partie du capital investi. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de prendre toutes les informations avant de se lancer dans l’investissement ETF. En d’autres termes, il faut vérifier ce qu’on appelle dans le jargon de la bourse, le « tracking difference » qui est la différence entre l’ETF investi et son indice de référence.

 

A propos

Avatar

La rédaction

Chez Le Capital, nous sommes une équipe de blogueurs passionnés d'économie et de finance. Nous vous concoctons chaque semaine des billets de blog sur l'économie, la bourse, l'assurance, la banque et le crédit. N'hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire !

Laissez un commentaire