Quelles sont les performances des SCPI en 2021 ?

En 2020, les SCPI ont collecté 6,03 milliards d’euros auprès des épargnants. Et leur taux de rendement annuel s’établit à 4,18 %. C’est largement supérieur à la rémunération des autres produits financiers : 1,30 % pour l’assurance-vie et 0,50 % pour le Livret A. La performance globale des SCPI, quant à elle est à 5,30 % pour l’exercice 2020. Quelles sont les performances des SCPI en 2021, selon les chiffres officiels de l’ASPIM-IEIF ?

Les SCPI enregistrent une collecte nette de 1,68 Md€ au T1 2021

On peut dire que les performances sont au rendez-vous au premier trimestre 2021 pour les Sociétés Civiles de Placement Immobilier. Au 31 mars 2021, leur volume de collecte a progressé de 6,1 % par rapport au dernier trimestre de 2020. Le montant des fonds collectés s’élève à 1,68 milliard d’euros.

Une augmentation progressive des souscriptions de parts de SCPI a été constatée aux 3e et 4e trimestres 2020. Les hausses observées s’établissent respectivement à + 17 % et + 54 % (source : ASPIM-IEIF). Elles reflètent l’engouement des épargnants pour la pierre-papier via les SCPI.

Bien entendu, le volume de collecte du 1er trimestre 2021 est en baisse de 35 % par rapport au 1er trimestre 2020 : 2,4 Md€. En mi-mars 2020, il a plongé en chute libre pour atteindre 874,4 M€.

Les SCPI de bureaux ont collecté 639 M€ au 1er trimestre 2021. Elles se hissent ainsi en première position devant les SCPI spécialisées, propulsées par la thématique de santé. Leur volume de collecte s’élève à 491 M€, contre 448 M€ pour les SCPI diversifiées. Les SCPI résidentielles, quant à elles, ont collecté 63 M€, contre 35 M€ pour les SCPI de commerces.

Découvrez les SCPI les plus rentables sur Portail-scpi.fr.

1,5 Mds € d’acquisitions ont été réalisés par les SCPI au T1 2021

Les SCPI ont investi 1,5 Md € au T1 2021 (contre 2,45 Md€ au T4 2020) dans l’acquisition d’actifs immobiliers. Les acquisitions concernent principalement les bureaux. Ils représentent, en effet, 80 % du volume des acquisitions. Les SCPI ont également investi dans d’autres secteurs :

  • La santé et l’éducation (9 %)
  • Les commerces (7 %)
  • La logistique et les locaux d’activité (2 %)
  • Le résidentiel (2 %)

Au 1er trimestre 2021, 61 % des acquisitions ont été réalisées en Île-de-France, 21 % à l’étranger et 18 % dans les régions. Des opérations d’arbitrage ont été finalisées sur cette même période. Les actifs cédés représentent une valeur de 180 M€. Elles concernent notamment :

  • Des bureaux situés en Île-de-France (55 %)
  • Des commerces en régions (17 %)
  • Des bureaux en régions (12 %)

Visitez ce site pour savoir comment investir dans une SCPI en 2021.

Des prix de parts en baisse au 1er trimestre 2021

Alors que la capitalisation des SCPI progresse de 2 % au T1 2021 (72,8 Md€), les prix de parts ont baissé de 0,18 % (source : indice EDHEC IEIF Immobilier d’Entreprise France1). Cette tendance baissière se constate également sur les prix de confrontation des SCPI à capital fixe. Selon les chiffres de l’ASPIM, il s’agit d’une baisse moyenne de 2 %, observée sur le marché secondaire depuis le début de l’année 2021.

L’ASPIM observe sur le 1er trimestre 2021 une stabilité des prix de souscriptions pour les SCPI à capital variable. Nul besoin de rappeler que sur le marché, ces dernières sont plus nombreuses que les SCPI à capital fixe.

Toujours selon les chiffres officiels de l’ASPIM, la valeur des parts de SCPI échangées sur le marché secondaire s’établit à 313 M€ au T1 2021. Elle a baissé de 21 % par rapport au dernier trimestre 2020. En ce qui concerne le taux de rotation des parts rapporté à la capitalisation, il est de 0,43 %. Au 31 mars 2021, la valeur des parts en attente de cession représente 0,16 % de la capitalisation totale.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *