Tout_savoir_sur_le_processus_de_Know_Your_Customer

Tout savoir sur le processus de Know Your Customer

Peu importe votre secteur d’activité, vous avez besoin d’assurance pour diminuer les éventuels risques. C’est pour cela qu’il y a la procédure KYC ou Know Your Customer afin de vérifier la véritable identité des clients et permettre à une entité d’être conforme aux réglementations imposées dans son domaine. Le KYC définition consiste à prévenir les risques de blanchiment, de fraude et de corruption provoqués par les clients.

 

KYC définition

 

Le KYC ou Know Your Customer, en français Connaissance du client, est un processus utile pour lutter contre une éventuelle fraude. Depuis le développement des nouvelles technologies et l’engouement vers l’utilisation d’Internet, il est devenu indispensable de vérifier l’identité des clients. La procédure est légale, car elle permet à toutes sortes d’entreprises d’évaluer les informations concernant un utilisateur avant de l’intégrer parmi leurs clients. La connaissance du client s’adresse ainsi à tous les secteurs d’activités soucieux de leur sécurité. Que ce soit dans le domaine commercial, l’assurance, le trading ou l’immobilier, les diverses institutions doivent être pertinente dans le processus de sécurité des données, d’où l’importance d’un KYC définition.

Même si le Know Your Customer était uniquement à titre de sécurité, les procédures deviennent une véritable réalité ces dernières années. Il est ainsi né le concept des partenaires Know Your Customer pour assurer le développement des activités d’une entité. Les établissements bancaires sont nombreux à adopter la connaissance du client pour attirer de nouveaux prospects et optimiser leurs techniques.

 

Comment se déroule la procédure de Know Your Customer ?

 

Comme nous l’avons vu précédemment, les mesures de connaissance du client se basent sur un processus simple et clair. Il s’agit de procéder à la vérification et à l’identification d’un client, notamment son identité. Pour ce faire, il est important d’effectuer une série de contrôles des informations et des données. Le but de cette procédure est d’éviter que les relations commerciales à entreprendre avec les nouveaux clients ne tournent vers la corruption, le blanchiment de capitaux voire le terrorisme.

Le Know Your Customer consiste donc à inspecter le client afin de s’assurer qu’il est celui dont il déclare être. À l’issue de ce processus, le client peut facilement avoir accès à un service ou un produit en particulier. Au sujet des techniques utilisées pour la connaissance du client, il en existe plusieurs. Comme exemple, nous pouvons prendre la méthode de la vidéoconférence et la Vidéo Identification en streaming. L’utilisateur doit apporter des preuves qui attestent sa véritable identité comme le CIN avec des photos de son visage. Parfois, l’utilisateur peut faire des tests biométriques. Ces méthodes sont généralement pratiquées physiquement sur le client dans un magasin ou un bureau. Cependant, cela n’empêche pas l’usage des nouvelles technologies pour faire des tests et démontrer des preuves légales en ligne.

 

L’importance de la connaissance du client dans le domaine financier

 

Bien que les autres domaines d’activité aient également besoin d’un processus de vérification de l’intégrité et de l’identité des clients, le secteur financier demande une attention particulière. En matière de finance, les relations avec les clients sont complexes puisque les risques de blanchiment d’argent sont plus importants.

Conscients des problèmes rencontrés par les banques, le gouvernement et les autorités compétentes ont mis en place des normes réglementaires qui régissent la procédure de connaissance de client appliquée pour les établissements financiers. Nous parlons des régulations eIDAS et 5AMLD, les principales normes pour garantir la fiabilité de la technique de Know Your Customer utilisée.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *