Banque

Quels sont les titres éligibles au PEA?

Avatar
Rédigé par La rédaction

Pour diversifier votre portefeuille, vous pouvez acheter des titres en PEA ou Plan d’Épargne en Actions. Ce produit d’épargne est investi en bourse en achetant des actions d’entreprises cotées. Vous devez être domicilié fiscalement en France et investir dans des entreprises européennes. Ce produit d’investissement vous offre de nombreux avantages fiscaux.

PEA : mode de fonctionnement et avantages

Le Plan d’Épargne en Actions est un investissement placé dans des entreprises cotées de l’UE ou encore des placements collectifs comme la Sicav. Votre dépôt est limité à 150 000 euros. Les plus-values et les dividendes que vous générez avec votre PEA sont exonérés d’impôt sur le revenu. En revanche, ils restent soumis aux prélèvements sociaux.

Ce produit d’investissement est accessible à tous les citoyens majeurs, mais il est limité à un compte par personne. Heureusement, vous pouvez cumuler votre PEA avec un PEA PME. À l’ouverture du compte, vous devez effectuer un premier versement. Ensuite, vous pouvez effectuer des versements réguliers. Toutes les opérations, versement, achat de titres et revente, passent directement par votre compte-espèce.

Vous recevez des plus-values et des dividendes, mais le plus grand avantage de cette solution d’investissement est l’exonération fiscale. Attention toutefois, cette exonération s’applique uniquement si vous n’effectuez aucun retrait pendant les cinq premières années. Par la suite, tous vos gains sont soumis uniquement aux prélèvements sociaux CSG et CRDS avec un taux de 17,2 %.

Ils sont en tout cas exonérés du prélèvement forfaitaire unique de 12,8 %.

Trois moyens d’investir via un PEA ou un PEA PME

Pour investir via un Plan d’Épargne en Actions, vous avez le choix entre trois options :

Investir dans un organisme de placement collectif en valeurs mobilières ou OPCVM

Vous pouvez injecter votre fonds sous forme de parts de fonds commun de placement FCP ou d’actions de société d’investissement à capital variable SICAV. Un gérant professionnel s’occupe de gérer votre fonds avec celui de bien d’autres investisseurs. Il répartit les gains ensuite en fonction de la quote-part de chacun.

Acheter des actions en direct

Si vous avez une certaine expertise financière, vous pouvez acheter directement des actions auprès d’une entreprise éligible. Cette option requiert toutefois une analyse approfondie pour éviter les risques de perte. Vous devez analyser l’entreprise et ses perspectives de développement en passant par son business model.

Investir dans des TPE – PME

Vous pouvez investir directement ou indirectement en plaçant des fonds dans une TPE ou PME cotées ou non cotées en bourse. Vous participez au développement réel de l’économie locale tout en bénéficiant d’énormes avantages fiscaux. Néanmoins, il est conseillé de diversifier vos investissements, car le risque est réel surtout pour les entreprises cotées en bourse.

Comment ouvrir un PEA ?

Tout contribuable peut ouvrir un PEA. Les couples mariés ou pacsés ont la possibilité d’ouvrir chacun un compte de son côté. Il suffit d’ouvrir un compte-titres auprès d’une banque ou encore d’un intermédiaire financier. Vous pouvez donc passer par un courtier par exemple. Mais le fonctionnement peut varier légèrement d’un compte à un autre.

Auprès d’une banque, vous aurez un compte-titres et un compte en espèces. Si vous ouvrez un compte auprès d’une compagnie d’assurance, vous aurez plutôt un contrat de capitalisation en unités de compte.

Une fois le compte PEA ouvert, le rythme de versement est libre. Il n’y a pas de montant minimal, par contre le compte est plafonné à  150 000 euros par individu et 300 000 euros pour un couple.

Quel titre choisir pour investir en PEA ?

Si vous voulez investir en Plan d’Épargne en Actions, vous avez le choix entre de nombreux titres, chacun avec ses atouts et ses limites.

D’abord, vous pouvez investir dans des actions cotées à condition que la société émettrice soit localisée dans l’Union européenne ou dans un État de l’Espace économique européen. Il est possible d’investir dans des actions non cotées, mais sous certaines conditions. Vous pouvez choisir entre les certificats coopératifs d’investissement, les certificats d’investissement, les certificats mutualistes, les titres de capital de sociétés coopératives et les parts de sociétés à responsabilité limitée.

Ensuite, vous pouvez investir dans des parts de placements collectifs. Mais il faut que 75 % de votre investissement soit injecté dans une société ayant son siège dans L’UE ou l’EEE.

Il faut préciser que le Plan d’Épargne en Actions n’est pas comme un titre classique. Vous ne pouvez pas investir via ce dispositif dans des parts de sociétés civiles immobilières SCI, des titres démembrés, des titres détenus dans le cadre de l’épargne salariale ou encore des actions des sociétés foncières SIIC.

A propos

Avatar

La rédaction

Chez Le Capital, nous sommes une équipe de blogueurs passionnés d'économie et de finance. Nous vous concoctons chaque semaine des billets de blog sur l'économie, la bourse, l'assurance, la banque et le crédit. N'hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire !

Laissez un commentaire